Le rejet de piercing : Comment le reconnaître et le prévenir

Rédigé par : Naald Piercing | Dernière mise à jour : 22 Dec 23

Qu'est-ce que le rejet du piercing ?

Le rejet de piercing est une réaction de défense de notre corps face à l'introduction d'un corps étranger. Le système immunitaire, ne pouvant pas détruire le bijou, tente de l'expulser. C'est un phénomène naturel et assez courant, notamment pour les piercings de surface.

Meilleures ventes du moment ✨

Comment se passe un rejet de piercing ?

Lors d'un rejet, les premiers signes sont souvent une rougeur, une sécheresse de la peau, des symptômes inflammatoires et parfois des sécrétions de lymphe. Le piercing semble s’agrandir car la peau réduit la distance entre l'entrée et la sortie. Le bijou peut même remonter à la surface de la peau, visible par transparence.

Pourquoi un rejet de piercing se produit-il ?

Plusieurs facteurs peuvent conduire à un rejet du piercing. Parmi eux, on compte la tension de la peau, les accrochages répétitifs, les infections, les soins inappropriés, les inflammations persistantes, le choix d'un emplacement inadapté pour le piercing, une cicatrisation lente, un bijou inadapté ou simplement une réaction naturelle de l'organisme.

Quand un rejet de piercing peut-il se produire ?

Il est difficile de prévoir quand un rejet se produira. Toutefois, il est généralement observé entre le deuxième mois et la première année. Dans certains cas, un rejet peut survenir après plusieurs années.

Qui peut subir un rejet de piercing ?

Tout le monde peut potentiellement subir un rejet de piercing. Cependant, ce phénomène est plus fréquent avec les piercings de surface. Ne croyez pas pour autant que votre piercing sera forcément rejeté, cela reste très rare.

Que faire en cas de rejet de piercing ?

Si vous suspectez un rejet, consultez immédiatement votre pierceur. Si le diagnostic de rejet est confirmé, retirez le bijou et nettoyez la plaie avec une crème cicatrisante pour minimiser les cicatrices.

Les traces d'un rejet de piercing

Un rejet de piercing laisse généralement une cicatrice. Vous aurez un trait ou bien deux petites marques rouges qui blanchiront avec le temps. Une cicatrice évolue généralement entre six mois et trois ans.

Piercings les plus susceptibles aux rejets

Les piercings de surface comme ceux de la nuque, du madison, du nombril, de l'arcade, du bridge et les implants microdermaux en général sont plus susceptibles d'être rejetés.

Ne confondez pas un rejet avec une infection ou une inflammation

Il est crucial de ne pas confondre rejet, inflammation et infection. Une infection peut conduire à un rejet, mais ce n'est pas toujours le cas. Consultez un professionnel si vous n'êtes pas sûr, le mieux placé étant, comme souvent, votre pierceur / pierceuse.

La migration d'un piercing

La migration d'un piercing peut être un signe avant-coureur d'un rejet. Cela signifie que le corps déplace le piercing parce que l'endroit où il a été placé ne lui convient pas.

Comment prévenir un rejet de piercing ?

Bien qu'il soit quasiment impossible de stopper un rejet une fois qu'il a commencé, certaines mesures peuvent aider à réduire les risques. Par exemple, évitez les piercings trop courts ou trop longs (les bijoux trop longs s’accrochent plus facilement), utilisez des matériaux spécifiques comme le titane ou le biosafe pour les piercings à risque, et suivez scrupuleusement les conseils de soin de votre perceur.

En conclusion, le rejet de piercing est une réaction naturelle de l'organisme qui peut survenir pour diverses raisons. Il est important de reconnaître les signes d'un rejet et de consulter un professionnel si vous avez des doutes. N'oubliez pas que la prévention est la meilleure façon de minimiser les risques de rejet.